Changement cordes – Entretien guitare folk

Bien monter ses cordes et entretenir sa guitare folk Il est bien sûr important d’entretenir correctement sa guitare pour en augmenter sa durée de vie. Le changement de cordes est une opération simple et à la portée de tout le monde. je vais donc vous montrer dans ce tutorial, toutes les étapes pour entretenir sa guitare acoustique cordes acier. Avec le temps, la transpiration et l’humidité, les cordes s’oxydent et la touche s’encrasse. Il est à mon sens important de profiter de chaque changement de cordes pour nettoyer sa touche, son corps, re-serrer les vis etc… Oubliez les posts des blogeurs vous avertissant qu’il est impératif de changer les cordes une à une sous peine de détériorer votre manche. C’est bien sûr complètement stupide. Il est évident que ces personnes ne pratiquent pas la lutherie. [box border= »full »] Pour ce tutoriel, nous utilisons les cordes Sfarzo, cordes qui depuis des années nous donnent entière satisfaction. Retrouvez tous les modèles de cordes sur notre boutique en ligne Guitar N’ Blues. [/box]

Démontage des cordes

Voici une guitare arrivée à la boutique pour un changement de cordes. On peut remarquer l’oxydation de celles ci.   Commencez par bien détendre vos cordes   Une fois BIEN détendues, coupez les. Vous pouvez si vous préférez, démontez les cordes sans les couper.   Retirez le bout de corde côté tête   Côté chevalet, nous allons enlever les chevilles pour libérer le reste des cordes.   Outil indispensable pour enlever les chevilles, la manivelle   Une fente est conçue spécialement pour enlever les chevilles. Mettez en place la manivelle et faites levier.   Enlevez la cheville   Et sortez la corde   Résultat du démontage

Nettoyage de la guitare

Nettoyage de la touche

Versez de l’alcool à brûler sur un papier essuie tout.   Appliquez sur la touche. Attention : L’utilisation de l’alcool est a réserver aux touches non vernies donc palissandre, ébène…    Frottez énergiquement pour décoller la crasse, principalement autour des frettes. Rechargez l’essuie tout d’alcool si besoin   L’alcool nettoie bien mais rend le bois terne. Il faut donc le nourrir  

Nourrir la touche

Versez de l’huile de lin sur un papier essuie tout   Appliquez l’huile sur la touche. Soyez généreux^^. laissez boire la bois et essuyez l’excès.   Le résultat  

Nettoyage du corps

Pour le corps, et toutes les parties vernis, préférez un polish plutôt que l’alcool, qui peut dans certains cas rendre terne.   Avec un chiffon micromesh, appliquez le polish sur le corps   Et sur la tête   Le résultat  

Vérification des serrages

Avec les vibrations, les vis ont tendance à se desserrer. Pour éviter d’éventuels buzzs désagréables pendant le jeu, vérifiez les serrages. Pensez également aux attaches courroies !  

Montage des cordes

Mise en place sur chevalet

  Prenez la première corde. Personnellement je commence toujours pas les graves donc la n°6   Tordez légèrement l’extrémité afin que la boule vienne bien se loger sous la table   Enfoncez la corde jusqu’à sentir que la boule est sous la table.   Et mettez en place la cheville.   Tout en enfonçant la cheville, tirez sur la corde pour bien loger la boule sous la table   Enfoncez la cheville à fond et retirez sur la corde pour vérifier sa bonne mise en place   Montez toutes les cordes au niveau du chevalet avant le montage sur les mécaniques  

Mise en place sur les mécaniques

Longueur des cordes

Toujours une grande question : quelle longueur laisser à la corde pour avoir le bon nombre de tour sur la mécanique ?  Sur une Folk avec 3 mécaniques de chaque côté, une méthode très simple, pour calculer le surplus nécessaire, consiste a rajouter à chaque corde, la mesure d’un espacement de mécanique ! Donc, Tendez votre corde de Mi grave   Et allez jusqu’à la mécanique de la corde de La.   Marquez la corde pour repérer la longueur.  

Nœud de montage

Tournez la mécanique afin que le trou soit à 45° et insérez la corde jusqu’à votre repère.    Pliez bien la corde une fois en place   Pliez la sortie de la corde à l’inverse de l’entrée.   Ça doit rendre ça !   Tirez légèrement la corde avec votre main droite et tournez la mécanique avec la manivelle.   Tournez jusqu’à ce que le surplus de corde croise la corde. Pour le premier tour faites passer le surplus EN DESSOUS de la corde.   Puis appuyez avec votre index de la main droite pour plaquer la corde sur la tête. Continuez à tourner pour tendre la corde.   Et pour tous les autres tours, faites passer le surplus AU DESSUS de la corde.   Tournez jusqu’à ce que la corde soit en tension et coupez le surplus. Une autre stupidité entendue : Il ne faut pas couper les surplus de cordes pour garder le maximum de sustain !! Je pense que ça se passe de commentaires.   Le résultat !   Tirez sur la corde pour bien la stabiliser. Attention à la corde de Mi aiguë, elle est fragile^^   Vérifiez que les cheville ne se relèvent pas.   Faites de même pour toutes les cordes Voilà le résultat, on voit bien la sortie de corde coincée entre les spires.  

Accordez votre guitare

Pour cela :
  • Accordez approximativement chaque corde pour mettre en tension le manche
  • Ré-accordez chaque corde et tirez dessus : Si la note change, ré-accordez et retirez jusqu’à ce que la note ne change plus
  • Ré-accordez précisément
  Voilà, y’a plus qu’a jouer ^^  

Retenez bien :

  • rajoutez 1 espacement de mécanique sur chaque corde tendue
  • En tournant, passez 1 fois le surplus en dessous et ensuite toujours au dessus de la corde

46 commentaires

  • Drôle de question peut être ! Mais c’est une question que je me pose quand je pars en vacances et que je laisse mes guitares à la maison.
    Doit-on désaccorder la guitare, ou alors la laisser accorder !!! surtout pour ma Ibanez PM2AA

    Merci de votre réponse. Thierry

  • Bonjour, et bravo pour la qualité des tutos et des articles en général sur le blog, j’y apprends énormément.
    Je me permets toutefois de revenir sur un point pour lequel je suis presque entièrement d’accord : le fait de retirer toutes les cordes en même temps.
    En effet, les apprentis luthiers d’internet en manque de reconnaissance sur les forums de guitares ont fait courir une rumeur sur le risque de déformer, voir de casser le manche en retirant la tension sur toutes les cordes, avec en parade la fameuse méthode du « une corde à la fois ».
    Cette façon de procéder est à proscrire, je suis d’accord, empêchant même de nettoyer et de nourrir correctement la touche.
    Toutefois, ce qui est vrai (sur une guitare acoustique uniquement), c’est qu’un luthier vous conseillera de conserver le bourdon et la chanterelle en tension pour empêcher le sillet du chevalet de bouger dans son logement, et par la même occasion, de dérégler l’intonation de l’instrument. Il y a un petit jeu permettant de le faire basculer en avant ou en arrière à l’aide de petits coups mesurés avec un maillet pour régler l’intonation en fonction du tirant désiré.
    Ces deux cordes n’empêchent pas l’entretien de la touche et évite un réglage chez le luthier pour un simple remplacement de cordes intermédiaire.

    • Merci pour ce retour^^ Alors le coup du sillet réglé à petits coups de maillet, ça je ne connaissais pas du tout. Merci pour cet info, il faudra que je creuse la question. Et oui la casse de manche si on enlève toutes les cordes me semble totalement exagéré, si c’est le cas c’est que le manche était prêt à lacher^^

  • Voilà qui est fait grâce à ce très bon résumé (la technique dessus-dessous est parfaite) ! Après un petit massage à l’huile d’olive et un quart de tour fait au truss rod, les extra-light sont montées sur ma Takamine. Merci !

  • La révélation pour la petite encoche sur la manivelle, déjà que je trouvais cet outils incroyablement utile et maintenant indispensable, c’est encore mieux, outils qu’il faut absolument avoir !

    Pour info, perso j’utilise de l’huile d’olive première qualité (préssé à froid mécaniquement) pour l’entretien de la touche et toute les parties bois non verni. Petite astuce perso, j’utilise un outils de chez fender pour lubrifier les cordes, lorsque le feutre est vide, je recharge à l’huile d’olive, après chaque utilisation de la guitare, un petit coup de chiffon propre et un petit coup de feutre, avec des cordes en monel (merci martins & co pour les Retro !), durée de vie des cordes exceptionnel (en plus d’un son de corde qui perso me plais)

    Bonne gratte ^^

  • Bonjour,

    Super tuto.

    Il y a quelques temps j’ai acheté une basse acoustique d’occasion.
    Vu que les cordes étaient d’origine, j’ai décidé d’en changer, et malheureusement les pions – surtout celui du Mi – se relèvent dans le logement du chevalet.
    Par ailleurs les pions ne se coincent pas dans le trou quand je ne mets pas de corde.
    J’ai réussi à remettre les cordes bronze d’origine mais du coup les cordes filets plat ou les black nylon ne tiennent pas. Que puis-je faire ?

    Merci pour votre aide.

    Cdt, Stéphane.

    • Si la cheville remonte c’est que la boule de la corde ne vient pas se loger correctement sous la table. Faut essayer de plier un peu la corde au niveau de la boule pour que cette dernière aille bien se loger sous la table.
      Si vous avez accès, mettez toutes vos cordes et passer la main pour vérifier que les boules se mettent bien en contact de la table, sinon ça remonte^^

  • j’ai quelques trente ans de percu amateur, j’ai 55 piges et je viens de me mettre à la guitare (depuis 1 an…), pour la musique, le plaisir et le minimum de travail qui va avec! J’avais bien qques souvenirs de mes 14 ans avec mes potes guitaristes débutants à l’époque ( montage cordes, accordage et placage de 5 ou 6 accords rocks!…). Pour la partie démontage, montage cordes et entretien, (que j’abordais avec 1 peu d’angoisse…) votre site est absolument rassurant, précis, détaillé, parfaitement explicite… que du bonheur…Félicitations!!!

  • Bonjour,

    Tout d’abord c’est super bien expliqué avec énormément de details super bon boulot.

    Cependant, j’ai une question j’ai maintenant ma guitarre depuis 10 ans, est-ce bien de lui remettre des cordes alors que je vais pas l’utiliser pendant un grand moment ?
    Je risque de l’abimer avec la pression des cordes ou au contraire c’est bien ?

    D’avance merci!

    Miguel

    • Tu peux les détendre un peu mais c’est bien de maintenir une tension car sinon le manche peut travailler aussi et pas forcement dans le bon sens^^ Alors soulage mais à mon avis n’enlève pas les cordes

  • Bonjour
    j’ai acheté en juillet 2015 une LAG Tramontane ACE 500 neuve.
    Je me suis aperçu que sur tout le long du manche des fissures apparaissent,
    surtout sur la corde de Mi grave et d’autres entre la corde de Si et Mi.
    je suis retourné au magasin pour en parler avec le vendeur, il m’a dit que cela
    n’altère en rien le jeu. Je suis dubitatif.
    Comment je peux (soigner) ces fissures. Merci de votre réponse
    Thierry

  • Au risque de paraître farfelu, après le nettoyage je nourris ma touche palissandre à l’huile d’olive.
    Par contre j’y vais super mollo, je dirais que peine 4 ou 5 belles gouttes d’huile d’olive suffisent pour faire tout le manche.
    Et je repasse un coup de chiffon sec à la fin au cas où j’aurais fait des pâtés.
    Si vous prenez de la qualité, il n’y aura pas de problème d’odeur :-).

  • Bonjour ! Tout d’abord super article mais comment faire si les cordes que l’on a n’ont pas de petite boules a la fin de manière a les calées avec la cheville ? J’ai se problème la et je n’ai aucun magasin proche pour aller m’acheter les bonnes cordes et je ne peux pas non plus commander sur internet .. Merci de votre réponse.

  • Très bon article, les photos sont superbes. Merci d’avoir partagé l’astuce du dessus/dessous pour les cordes, beaucoup ignorent encore cette technique.
    Quant à l’entretien général de la guitare, je trouve que c’est une bonne idée de le faire à ce moment là.

    • Merci pour ton message. maintenant j’utilise de l’essence F sur une peti bout de laine d’acier 000 pour nettoyer la touche. c’est super efficace^^

  • Mille merci pour ce tutoriel très bien fait. Les photos sont magnifiques, les explications claires et répondant avec précision à mes besoins (passer la corde en dessous puis au dessus, notamment). Bonnes vibes!

  • Très bon tuto. Le coup de la manivelle et le système d’enroulement des cordes j’avais fait machinalement. Par contre, pour la longueur des cordes c’est une super astuce !
    Il faut aussi faire attention lorsque l’on resserre les mécaniques sur une Epiphone LP standard, j’avais eu la surprise de constater qu’ils sont en plastiques crac (hallucinant de voir que la réduction de coût va jusqu’à là). Du coup changement de tout les écrous. Heureusement que la mécanique n’était pas en plastique elle :-).

    Je trouve ton site et ton blog super, même si certains produits sont un poil plus cher que l’hutimate. Mais on y trouve des produits qu’on trouve pas chez eu, donc ça rattrape 🙂

  • Allo est-il vrai qu’il faut changer les cordes régulièrement même si on joues pas souvent voir 1 ou 2 fois par année et de plus on m’as déjà dis que pour avoir tjrs un beau son et permettre a la guitare de conserver le son il fallais mettre la guitare près d’une source de musique .ex..a coté d’une radio allumée

    merci de faire suite a mes questions
    Francyne

    • Perso je change mes cordes quand elles ne tiennent plus l’accord. Si le son vous convient inutile de les changer trop souvent. L’instrument acoustique a besoin en effet de vibration pour conserver son son sinon il a tendance à devenir terne. Sur une guitare électrique c’est beaucoup moins flagrant mais j’ai constaté le même phénomène. Il faut faire vibrer l’instrument donc le mieux reste de le jouer, la radio ne suffira pas si tu l’écoutes à puissance raisonnable, il faut une source beaucoup plus forte susceptible de faire vibrer l’instrument alors achetez une grosse sono avec un bon caisson de basse et fais toi plaisir^^.

      • Je confirme !
        Perso sur ma folk 6 cordes, vu que je ne la joue plus si souvent, je la laisse sortie près de mon ampli qui lui donne pas mal (au moins elle se reçoit plein de vibration, attention pour les électriques aux aimants, ne pas coller aux HP), et j’ai monté un jeu de cordes elixir, qui n’ont pas un super son à mon goût, mais au moins qui empêchent l’oxydation sur une guitare peu jouée, et ces cordes tiendront au moins 6 mois les doigts dans le nez. Si je ne faisais pas ça je devrait quasi changer les cordes tous les 2 semaines… (je vis dans un climat très humide).
        En tout cas ce tuto est vraiment exemplaire, encore un fois félicitations cher JP 😉

  • Bonjour JP,
    Article très clair et précis, je vois que la plupart des guitaristes et j’en fait partie ne connaissaient pas l’astuce du montage dessus/dessous des cordes.
    Ps: les photos sont excellentes
    À +

  • Bravo, super article, en 10 ans de gratte je n’avais jamais entendu ce coup du dessus/dessous pour enrouler les cordes.
    Une petite question est-il vrai que les chiffons imbibés d’huile de lin ont tendance à l’auto-combustion ?

    • Merci pour ton commentaire. Pour les chiffons, je ne sais pas du tout. J’utilise beaucoup d’huile de lin et rien ne s’est jamais rien passé heureusement^^ Je vais me renseigner !

  • j’ai une question, comment on fait quand on a des stickers sur la touche ? (je commande les miens dans pas longtemps)
    on nettoie que les cases où il n’y a pas de stickers, ou ils supportent les produits que tu utilises ?

  • Des dizaines de grattes, quelques albums et pourtant, personne ne m’a appris à monter correctement mes cordes de manière aussi claire! Je ne compte même plus le nombre de guitaristes dont leurs cordes étaient montées à l’envers ^^

    Merci pour cet article JP!

    • Bonjour,
      Vous allez dire: on sent bien que t’es pas guitariste. Oui (pas encore, je suis déjà musicien et compte me mettre à la guitare dans pas longtemps), mais il y a un sens pour une corde!!?? Mais c’est vrai, t’en que je ne voit pas tout ces détails, je ne peux pas me rendre vraiment compte. Et bravo à vous, JP, c’est clair. En plus, comme vous l’avez dit, et je l’ai vu sur un autre blog une minute avant de vous lire, il y avait cette école qui consite à démonter un corde, la remonter et l’accorder avant de passer à la suivante. J’avait, dans un autre registre, vu un musicien changer la peau de son tambour de défilé: corde et tout le pataclès avec accordage (qui est comme ici, une tension spécifique). Bien à vous.

      • hello, on s’en fou si t’es pas guitariste^^ tout le monde a le droit de venir ici et de poser ses questions.
        Dans la majorité des cas, oui il y a un sens car il y a des boules au bout des cordes de guitare donc elles viennent se coincer au niveau du chevalet. L’exception est sur les guitares avec Floyd où l’on peut mettre les boules côté mécaniques car on n’a pas besoin de la boule côté chevalet. A bientôt^^

  • Bonjour,

    Moi aussi je viens d’apprendre une autre utilisation de la manivelle.

    Pour l’entretien, j’utilise un produit pour meubles en bois. Je dois faire très attention à mes touches : mon manche à une incrustation en nacre sur tout le long !

    Bonnes fêtes à tous.

  • Bonjour, Juste pour te remercier d’avoir partager ta connaissance sur ce sujet et tous les autres que j’ai lu avec palisir.
    Ma guitare une vester folk que j’ai achetée en 1995 n’avait jamais eu les cordes de changer. Pas utilisée pendant presque 10 ans je me suis dit qu’un changement de cordes et nettoyage lui ferait du bien et je suis tombé sur ton article.
    Résultat, je viens de finir résultat impeccable et son génial (mis des Elixir dessus).
    Passe d’excellentes fêtes de fin d’année et vivement les prochains articles 😉

    ps: tu penses quoi de cette ancienne marque vester made in korea?

  • Intéressant!

    Pour le décapage des frettes un abrasif type papier diamant est préférable à la laine d’acier qui a tendance à s’engouffrer partout. Si on veut quand même utiliser la laine d’acier, il faut masquer la touche pour laisser uniquement les frettes apparentes et mettre un aimant dans la boule de laine pour limiter la dispersion des micros aiguille d’acier (qui peuvent faire des ravages sur les vernis).

  • très bon sujet,bien illustré.
    Je me permets juste d’en remettre une couche au niveau des précautions : Attention également aux vernis nitro cellulosiques type GIBSON, MARTIN et vieilles FENDER surtout pas de coulée d’alcool, ils n’aiment pas du tout ! On peut également ajouter que, dans le cas de frettes oxydées, il faut frotter la touche dans le sens du manche avec de la laine d’acier 000 ce qui aura pour avantage de repolir légèrement l’ensemble. Cela AVANT de nourrir la touche avec l’huile de citron.
    Bon entretien

  • Sujet très intéressant dis-donc !
    Je viens d’apprendre une autre fonction de la manivelle ! Par ailleurs il m’arrive des fois que la cheville de la 6eme corde (mi grave) de défasse sous la pression. Il faut appuyer très fort pour que ça se mette en place. As-tu une solution contre ce problème ? Une petite astuce ?
    Autrement pour le polich’ sur la table, j’ai déjà utilisé celui de la photo sur une table satinée. Seulement ça laissait de grosses marques, il fallait frotter fort pour enlever. Comment utilises tu ce polich pour éviter ça ? Laisses tu sécher comme sur les vernis brillants ?
    Merci d’avance 😉

    • Salut l’ami^^
      Si la boule se soulève, je pense que ta corde est trop enfoncée à l’origine. Le mieux, quand tu montes une corde : rentre un tout petit peu la boule de la corde et pousse là en enfonçant ta cheville. appuies sur celle ci et tire bien ta corde pour être certain d’être en butée sur le dessous de la table. Si t’es en butée, ça ne bougera plus.
      Pour le polish, le GHS n’est pas exceptionnel, mais il y a bien pire donc je garde celui là, je n’ai pas eu ce problème avec.

  • Surtout pas d’alcool pour les instruments vernis au tampon (« French Polish ») !!
    Ces instruments très haut de gamme (certaines classiques Yamaha, etc) en sont dotés ; ils ne supporteront pas une projection d’alcool sans dommage. Alors que prendre comme solvant? L’essence de térébenthine sur un chiffon blanc et doux est assez neutre.
    Les vernis PU de plus de vingt ans , a contrario, ne redoutent rien du tout!