Potentiomètre guitare – faire le bon choix

Si vous êtes un peu perdu dans la page potentiomètres guitare de notre boutique, voici un petit guide pour vous aider dans votre choix de potentiomètre pour votre guitare.

Il y a plusieurs points à prendre en compte avant d’acheter vos potentiomètres, points qui permettront une bonne compatibilité avec votre instrument :

  • L’encombrement du potentiomètre (standard ou mini)
  • Le format du potentiomètre (format US ou métrique)
  • Le type de tête de potentiomètre (crantée ou lisse)
  • La valeur du potentiomètre (250K, 500K, 1Mg…)
  • La courbe du potentiomètre (Linéaire ou logarithmique)

L’encombrement du potentiomètre guitare

En général, on a pas besoin de se poser cette question, il y a un standard et l’immense majorité des guitares le supporte.

Le standard est ce que l’on appelle les potentiomètres à gros culots. Ils font 24mm de diamètre (noté largeur ci dessous). Ils vont répondre à la grande partie des besoins du guitariste. Mais dans certains cas, on a pas la place pour accueillir cette taille et on devra utiliser les potentiomètres appelés minis (16 mm diamètre /largeur). On utilise ces derniers dans certaines basses ou guitares archtop.

taille potentiometre guitare encombrement

Il y a une autre taille qui peut varier et qu’il est important de prendre en compte, c’est la longueur du filetage. Le standard est de 9mm

On va utiliser :

  • Le 6mm : pour les montages sur pickguard et plaque de contrôle (Stratocaster, Telecaster, Jazz Bass, Precision bass…)
  • Le 9mm : pour la grande majorité des montages sous table (SG, copie Lespaul…)
  • Le 16mm : Pour les Gibson Lespaul fabriquées aux US – c’est à ma connaissance le seul modèle de guitare qui demande une longueur aussi importante.

Attention, un push pull va respecter les points ci dessus mais la partie sélecteur va rallonger considérablement la hauteur sous table ou sous plaque. Il vous faudra au moins 27mm de hauteur disponible dans la cavité pour loger ce genre de potentiomètre.

Le format du potentiomètre guitare

Il existe aujourd’hui deux grands standards. Ce n’est pas une science exacte car les constructeurs ne les respectent pas toujours scrupuleusement, mais ça donne tout de même des informations importantes.

Ces standards ne vont pas jouer sur l’encombrement / taille des potentiomètres mais sur la partie filetage et tête :

Standard US :

  • Diamètre de l’axe fileté : Il est de 3/8″ donc le diamètre du perçage devra être de 9.5 ou 10mm.
  • Format tête : Si c’est une tête crantée, elle comportera 24 crans (important pour la compatibilité avec les boutons). Si c’est une tête lisse, elle fera environ 6.35mm de diamètre

Standard Asie / Europe :

  • Diamètre de l’axe fileté : Il est de 8mm.
  • Format tête : Si c’est une tête crantée, elle comportera 18 crans. Si c’est une tête lisse, elle fera 6mm de diamètre

Sauf exception ou fabrication spéciale, une guitare fabriquée aux Etats Unis ou au Mexique aura des potentiomètres au format US et celle fabriquée dans le reste du monde (Asie et Europe) aura des potentiomètre au format Asie.

Le type de tête de potentiomètre guitare

On a commencé à voir ce point dans le format du potentiomètre. Dans l’immense majorité des cas, vous trouverez du potentiomètre avec tête crantées (crantage format US ou Asie) mais il existe également des têtes pleines.

Les potentiomètres à têtes pleines (solid shaft) sont beaucoup utilisés sur les guitares Telecaster et les Jazz Bass et Precision Bass. elles permettent de fixer des boutons à vis.

Vous aurez beaucoup pus de choix de modèle avec des potentiomètre guitare avec tête crantée que pleine. Et pour information, les boutons à vis peuvent se fixer sur des axes crantés. Vous pouvez utiliser des petites bagues en laiton pour aider la bonne fixation. 

La valeur du potentiomètre

La valeur du potentiomètre est bien évidemment un paramètre à prendre en compte dans le choix de sa config. Les valeurs les plus utilisées en guitare sont 250K et 500K.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans l’article consacré à la différence entre un potentiomètre 250k et 500k

Il existe une multitude de valeur de potentiomètre guitare (de 25K à 1mg). Par défaut, respectez la valeur indiquée par le fabricant de micro.

Il est important de noter que cette valeur à une tolérance (en général 10% ou 20%), c’est à dire que la valeur final peut varier de ce pourcentage. Un potentiomètre 500K par exemple avec une tolérance de 20% peut au final être à 400K ou 600K. Par expérience, la valeur finale est plutôt en dessous qu’au dessus, un 500K de notre gamme va être entre 430K et 500K.

Si vous ne savez pas quoi choisir, restez dans les standards :

  • Potentiomètres 25K & 50K : plutôt dédiés aux micros actifs
  • Potentiomètres 100K : on le trouve sur certaines basses
  • Potentiomètres 250K : Pour les micros simple bobinage (Tele, Strat, P90…)
  • Potentiomètres 300K : Valeur dite vintage pour Humbucker
  • Potentiomètres 500K : Pour les micros doubles bobinages (humbucker, double format simple…)
  • Potentiomètres 1Mg : Utilisé par Fender pour des configs spécifiques avec micros simples

La courbe du potentiomètre

La courbe d’un potentiomètre va définir la manière dont le potar va se comporter dans la course. Il existe une multitude de courbes. En guitare on va rester la majorité du temps dans la courbe linéaire et la courbe logarithmique (à 10%)

Il y a tout un tas de théorie à ce sujet, sur un volume il faut mettre ça, sur une tonalité, plutôt ça… 

Ne vous inquiétez pas, c’est plus une histoire de goût. Vous pouvez placer un log ou un lin ou vous le souhaitez, quelque soit le micro et la config. La différence ne se fera que dans vos sensations en baissant ou en montant le volume ou la tonalité.

Si vous ne savez pas quoi choisir et/ou que vous n’utilisez pas spécialement vos potentiomètres, optez pour du log (c’est le plus courant). Si vous êtes gêné quand vous baissez votre volume par exemple, que vous trouvez que le son baisse trop vite en tout début de course, essayez avec un linéaire.

Vous trouverez dans notre gamme un modèle appelé potentiomètre no load. Il est identique aux autres potentiomètres mais possède une petite subtilité. Il se place uniquement en tonalité Quand vous avez votre tonalité inactive, le curseur ne touche plus la piste ce qui à pour conséquence de le désactiver (comme si il n’y avait plus de potar de branché). Il est utilisé sur des Strat ou Tele pour ceux qui souhaite conserver un maximum la brillance des micros.

La gamme Guitar n’ Blues

Maintenant que vous avez toutes les infos pour bien choisir un potentiomètre, on va faire un petit récap en liaison avec la gamme de la boutique. 

Potentiomètres métriques

Dans cette catégorie, vous trouverez les potentiomètres au format Asie / Europe pour par exemple Epiphone, Cort, Ibanez…

Attention à la longueur du filetage, par exemple le 500K est en standard (9mm) et en court (6mm)

Potentiomètres CTS US

Ici, vous aurez toute la gamme des potentiomètres au format US

Le choix est beaucoup plus vaste car vous avez les 3 longueurs de filetage, des têtes crantées ou pleines, des gros et petits culots… Donc reprenez bien les points de cet article pour les différencier.

Il y a aussi dans cette catégorie des doubles potentiomètres (donc deux potentiomètre imbriqués) et des balances, je n’en ai pas parlé spécialement. Leur utilisation est plutôt rare.

Potentiomètres push pull

Dans cette catégorie, vous trouverez les potentiomètres push pull au format métrique (donc Asie / Europe)

Attention à l’encombrement qui est fortement augmenté en profondeur.

Potentiomètres push pull US

Et pour finir, vous trouverez ici les potentiomètres push pull au format US. Vous y trouverez deux marques, les CTS et les Mileon. Ces derniers sont bien au format US (donc diamètre de filetage de 3/8″ et tête 24 crans).

Les push pull CTS sont relativement récent. La conception est plutôt robuste mais le câblage n’est pas simple avec leur système d’œillets. Personnellement quand j’utilise un modèle CTS push pull, je le câble un maximum potar démonté car une fois monté, l’accès est plutôt compliqué^^

6 commentaires

  • Bonjour, j’ai une Yamaha 112v , je voudrait changer le potard du volume , donc j’ai 2micos simple et un double ! Et j’utilise le potard pour mes réglages, vous me conseillez quoi, un 250ou un 500? Cranté ou pas cranté ? Merci à vous !!

    • Bonjour, Pacifica, il faudrait idéalement du potar métrique tête pleine (donc pas crantée) mais le soucis est qu’il n’est pas toujours facile de trouver ça en bonne qualité (souvent des minis potards pas top). Question valeur, là c’est au choix, soit vous privilégiez la brillance et partez plutôt sur du 500K : https://www.guitarnblues.com/20430-potentiometre-guitare-metrique-500k-log.html soit au contraire vous trouvez ça un peu criard et vous avez besoin de calmer un peu la bête sur ce point donc là 250K : https://www.guitarnblues.com/22237-potentiometre-guitare-metrique-250k-log.html . Sinon vous privilégiez le micro que vous utilisez le plus, si c’est simple, ça sera plutôt 250K, si c’est le double plutôt 500K mais perso je préfère me fier au rendu sonore, je veux ouvrir le son et avoir toute la brillance des micros = 500K, si c’est trop brillant actuellement = 250K. Et si vous n’avez pas d’avis, vous regardez la valeur actuelle et vous remettez la même^^

  • Bonjour, j’ai lu avec attention vos descriptions.
    Voila, je possède une guitare équipée de 2humbuckers, je souhaiterais supprimer le sélecteur des micros et le remplacer par un potentiomètre de tonalités qui serait connecté sur les 2 micros.
    En fait, en voulant passer du grave aux aigus il suffirait de tourner le potard, ainsi on aurait la possibilité d. Apprécier toutes les tonalités intermédiaires en passant d.un micro à l’autre.
    Que me suggérez vous ?
    Merci.

  • Pour apporter quelques précisions, le choix d’un potard dépend d’abord de son usage.
    Pour un micro passif, un potard de volume est simplement un montage envoyant à la masse une partie du signal. La valeur du potentiomètre n’a que finalement peu d’importance (on trouve des potards allant de 1Kohms à 1M, mais pour des raisons pratique on choisit souvent des valeurs entre 100K et 500K)

    Par contre pour un potard de tonalité, la valeur est d’une très grande importance, car le potentiomètre est associé à un condensateur pour former un filtre RC. On entend souvent des bêtises à ce sujet, disant que telle valeur de condo va donner un filtre plus ou moins aigu : c’est l’association avec une valeur de résistance qui détermine la fréquence de coupure du filtre selon la formule Fc = 1 / (2 * PI * R * C)
    On ne peut donc pas changer impunément la valeur d’un potard de tonalité 🙂

    • Merci pour ce précisions. En effet la tonalité a beaucoup plus d’impact que le volume mais personnellement j’encourage quand même les gens à tester d’autres valeurs de potards et condos pour la tonalité (si pas satisfait de la tonalité actuelle). Même si les constructeurs définissent en effet une certaine fréquence de coupure, cela ne veux pas dire qu’elle conviendra à tout le monde. Tout ça est une histoire de goût^^