Optimisez votre micro simple Stratocaster

Deuxième volet de l’optimisation des micros guitares : le micro simple bobinage. Le micro type Strat est quasiment systématiquement câblé avec du fil tissu, provoquant ainsi une légère perte de dynamique dans le signal final. La première partie de ce tutorial est donc consacrée au remplacement du fil de sortie. En choisissant un câblage blindé du type Mogami, vous optimiserez le signal arrivant à l’électronique de la guitare. La deuxième partie abordera une solution peu conventionnelle de blindage d’un micro simple bobinage. ATTENTION : changer le fil de sortie d’un micro est une opération délicate. Si vous n’avez pas d’expérience dans le domaine, entraînez vous sur un micro cassé ou de faible valeur. Voilà le micro que j’ai utilisé: un Van Zandt simple bobinage Placez le micro dans un petit étau pour vous faciliter le travail Sortez les fils de leurs logements. poussez simplement sur les fils pour les faire sortir. Passez les fils de sortie du côté du bobinage Dessoudez les fils. Notez bien l’emplacement de la masse est du point chaud avant de retirer les anciens fils. Préparer le nouveau câble de sortie avec du câble mogami deux conducteurs + masse. Pour cela, coupez une bonne longueur : 50cm et dénudez un côté sur 2-3 centimètres environ Séparez la tresse des conducteurs coupez la tresse à raz coupez les fils à une longueur de 2cm et dénudez les Placez de la gaine thermo et étamez les conducteurs Mettez en place le câble Soudez les conducteurs sur le micro Voilà le remplacement du câble est terminé. Vous pouvez en rester là, où continuer l’optimisation^^   Deuxième partie : le blindage du micro ! [box type=”warning”] Cette partie est plus expérimentale, si vous souhaitez le faire, utilisez un micro à bas coût car il a de grande chance de ne pas survivre à cette opération ![/box] Préparez une bande de cuivre 100mm Préparez un gabarit. Une simple feuille de papier peut suffire. Prenez les mesures sur le micro et réalisez un patron. Tracez le contour du gabarit sur le cuivre. Le résultat Découpez le contour. Ouvrez les emplacements des aimants avec un emporte pièce Décollez le cuivre de son support et collez le sur le dessus du micro. Important : le fil de bobinage ne doit pas être en contact avec les aimants. Même si cette étape n’a pas été réalisée dans ce tutorial, je vous conseille de protéger le bobinage en l’entourant de scotch (spécial micro) avant de poser le cuivre. Marouflez bien le cuivre pour une adhérence parfaite. Rabattez le cuivre et maroufler le sur le côté (pensez bien à mettre du scotch sur le bobinage^^) Finissez d’entourer le micro. Vérifiez bien que le cuivre ne met pas en contact la masse et le point chaud au niveau des soudures. Rabattez les côtés et finissez le blindage Voilà, le travail est terminé. Mettez en place le capot, dénudez les câbles et vérifiez la valeur de chaque micro.

15 commentaires

    • Bonjour,
      le blindage du micro avec le cuivre (sur le scotch) se fait délicatement (les fils du bobinage sont très fins et fragiles), il ne s’agit pas de compresser la bobine dans son blindage scotch + cuivre.
      Pour les puriste, bien sûr, une telle modification peut légèrement modifier les caractéristiques du micro mais l’affaiblissement du buzz n’est pas négligeable.

  • Bonjour, une petite astuce pour le scotch pour ne pas qu’il colle au micro, faire un tour avec le scotch a l’envers ( colle extérieur ) puis un tour a l’endroit ainsi le premier tour empêchera le second de coller au micro . ( une idée qui m’est venue comme ça )

    • Yes, à essayer^^ je suis pas sûr que le premier tour soit simple à mettre vu qu’il ne colle pas au micro. Si je devais le refaire, je protégerais le micro avec du scotch micro et après le cuivre ! Merci en tous cas^^

  • Bonjour à tous,

    En ce qui me concerne, j’ai recablé ma strat complètement, micros Van Zandt blues et cablages potentiomètres …ect, surtout soudure à l’argent, cela change énormément au niveau du son, ile est beaucoup plus scintillant (le cuivre est très bon conducteur pour l’audio).
    Je n’ai aucun bruit de soufle ou autres parasites !
    Je ne vois pas ce que cela apporte de plus le blindage des micros ?

  • Bonjour :),

    Merci pour ce petit tutoriel très bien fait.

    Je me pose toutefois quelques questions, qui me turlupinent pas mal : ne serait-il pas plus logique de souder la masse flottante côté micro ?

    En effet, en principe une masse flottante est toujours soudée “côté source” (donc micro).
    Tant qu’à faire, pourquoi ne pas relier le blindage – nouvellement créé grâce au scotch cuivré – à la masse également ?
    Car tel quel, je ne vois pas bien en quoi ce blindage “protège” de quoi que ce soit, au contraire, il fera plutôt office d’antenne.

    Mes cours d’électronique sont loin derrière moi, donc si je dis des bêtises, merci de m’en excuser.

    Cordialement.

    • Bonjour,
      Merci pour ce commentaire.
      Je n’ai pas reçu de formation d’électronique, j’ai donc préféré apprendre en pratique… je teste et je fais^^
      Pour la masse flottante, je crois que c’est plutôt la sortie qui blinde l’entrée. donc pour les micros pas de changement. Au niveau du jack il faudrait apparemment inverser, mais bon je pense qu’il n’y aura aucun changement audible.
      pour le cuivre, il est en effet préférable de le relier à la masse, mais en faisant très attention de ne pas créer une boucle. donc il faudrait idéalement relier chaque cuivre de chaque micro indépendamment avec un fil partant de la masse en étoile… ça fait beaucoup de fil pour pas grand chose.. c’est à réfléchir
      je pense que le cuivre non relié à la masse ne va pas faire antenne, par contre il ne pourra pas se décharger donc au fil du temps il deviendra moins efficace. Mais combien de temps ? je ne sais pas^^
      dans une guitare, le voltage est très bas et la longueur des fils est vraiment réduite donc certaines choses théoriques ne se révèlent pas en pratique.
      Merci pour cette réflexion

      • Bonjour,

        Et bien non. Pour réaliser une masse flottante il faut bien un câble blindé à deux conducteurs comme ici mais il faut relier la tresse de blindage à la source pour qu’il aie une efficacité dans la protection du signal, pas au sélecteur.
        Ce n’est pas très difficile à faire. Il suffit de relier la tresse au fil de masse coté micro et pas coté sélecteur.
        Le blindage doit aussi être relié à la masse. Ce contact est en principe réalisé par le corps des potentiomètres. Il suffit de le vérifier au multimètre.
        Je ne vois pas du tout l’intérêt de blinder les micros à part occuper les longues soirées d’hiver… C’est le signal qu’il émettent qu’il faut protéger des interférences (extérieures et micros voisins).
        Cordialement

        • Salut,
          Oh que c’est compliqué, j’ai demandé à pleins de pros et à chaque fois j’ai des réponses différentes. Certains parlent de mettre la tresse côté potentiomètre, d’autres côtés micros…. Sur internet il y a les deux aussi^^ Ce n’est à plus rien comprendre.
          Pour le blindage, j’ai pu constater que ça avait un effet, mais c’est vrai que c’est très long pour une optimisation relativement faible
          Merci pour cette contribution, confirmes moi STP si tu es sûr que la tresse est côté source^^

          • En fait pour des petites longueur l’importance est moindre pour ce qui est du côté à brancher, par contre si tu as un jack en masse flotante de ta guitare à l’ampli (ou pedalboard), la tresse doit être côté guitare.

            Après ça se complique si y a un pedalboard…
            Mais dans la guitare même le sens n’a pas grande importance de tute façon. Oui j’ai u aussi tout et n’importe quoi, c’est curieux, difficile de tomber d’accord sur cette question en général…

  • Bonjour,
    Tout d’abord merci pour vos tutos! C’est très bien expliqué. J’aurais néanmoins une question: quand vous parlez de scotch “spécial micro”, de quoi s’agit-il?